Accueil

Rencontres Images Mentales 2015

IMAGES MENTALES 2015 7ème EDITION

Les 11, 12 et 13 février 2015

La Vénerie - Espace Delvaux
- 
Rue Gratès, 3
1170 Bruxelles

Cette année, les rencontres Images Mentales, ce furent 3 jours de projections de documentaires, films d’ateliers, courts-métrages, et fictions autour de la folie, en présence des équipes de réalisation et d’une kyrielle d’invités.

Parmi les événements notables de l’édition 2015 qui s’annonçaient haute en couleurs, la soirée d’ouverture du mercredi 11 février a proposé un cinéapéro placé sous le signe de la comédie douce-amère, avec Dans la cour de Pierre Salvadori (avec Catherine Deneuve et Gustave Kervern),

Le lendemain, jeudi 12 février, une série de documentaires et de courts-métrages, suivis de tables rondes et de débats, seront autant de regards portés par les cinéastes sur la psychiatrie, l’alternative, l’extérieur ou le difficile rapport au réel, la frontière ténue entre « normalité » et maladie. Avec aussi, en soirée, un grand film « du passé » pour mieux appréhender le présent : De l’influence des rayons gamma sur le comportement des marguerites de Paul Newman, pépite méconnue issue des années 70 qui n’aurait pas à rougir de la comparaison avec les meilleurs Cassavetes.

Place, enfin, à un vendredi 13 estampillé « films d’ateliers  » ! Comme à l’accoutumée, les équipes de réalisation et le public auront l’occasion de dialoguer autour des films... et surtout, de se rencontrer. En bonus, un film
d’étudiant
et une clôture en fanfare puisque sera proposée, en soirée, La nef des fous de Éric d’Agostino et Patrick Lemy, véritable film événement, tourné l’année dernière en annexe psychiatrique.

Le premier objectif d’ « Images Mentales » est de permettre les rencontres et la réflexion autour d’images de la santé mentale. L’univers de la folie fascine, et les cinéastes se sont de tout temps emparés du fait que la maladie mentale intrigue, fait peur ou fait rêver. Le festival Images Mentales présente chaque année une sélection de films documentaires et de fiction, et invite des cinéastes qui nous offrent un regard particulier, avec des films qui permettent des rencontres et des discussions sur les multiples images de cette folie qui, si elle peut parfois être grandiose, ne doit pas occulter qu’il y est aussi question de souffrance.

Quelles sont aujourd’hui les images de la personne en souffrance mentale, et quelle image peut-elle ou veut-elle en donner ? Quels sont les visages de la folie dans ces films documentaires ? Reflètent-elles l’évolution des pratiques ? La médiatisation du « fou dangereux » influe-t-elle sur le rapport de la société à la maladie mentale ? Quel est le rôle du fait divers médiatisé ? Quel est le regard du réalisateur ?

L’image de la maladie mentale véhiculée par les médias est encore aujourd’hui très stigmatisante. C’est le plus souvent uniquement à l’occasion d’événements dramatiques qu’elle est évoquée dans les journaux ou à la télévision.Le festival aborde le thème du regard sur la folie de deux façons différentes et complémentaires, d’abord par le travail de cinéastes, au travers de documentaires, ensuite par le travail d’ateliers en institutions psychiatriques.

Il donne l’occasion à des réalisateurs, à des professionnels de la santé mentale, au public ainsi qu’aux personnes en souffrance psychique de se rencontrer, de s’écouter et de se parler.

Le festival permet également d’offrir aux productions vidéo en santé mentale un espace accueillant où présenter leur film sur grand écran.

Le principe est de diffuser des films réalisés « avec », et non « sur » des personnes en souffrance psychique.

Autour des projections de films réalisés dans le cadre d’ateliers vidéo, il s’agit, dans le cadre de cette manifestation, d’ouvrir la réflexion sur ces pratiques qui se situent au point d’articulation de la santé mentale et de l’audiovisuel, et de permettre la encontre des équipes de réalisation de vidéos avec des professionnels de la santé mentale, des professionnels de l’audio-visuel, des étudiants du secteur psycho - social, des étudiants d’écoles de cinémas, et le public intéressé.

Le deuxième objectif est notre rôle d’interface de communication et de déstigmatisation de la maladie mentale en proposant au public d’autres images de la santé mentale que celles véhiculées par les médias, souvent celle du « fou qui
fait peur ».

Le public est invité à découvrir des productions issues « de l’intérieur », aux formes souvent inattendues, et des oeuvres de cinéastes qui ont abordé la question de la souffrance de psychique.

Le festival Images Mentales se déroule volontairement dans un centre culturel.

C’est un endroit propice de rencontres entre professionnels de la santé mentale, professionnels de l’image, des institutions et le public.

Renseignements : Martine Lombaers

Tél 02 511 55 43 • lbfsm@skynet.bewww.psymages.be
Agenda
IMAGES MENTALES 2015
7ème EDITION
Les 11, 12 et 13 février 2015
La Vénerie
Espace Delvaux - Rue Gratès, 3
1170 Bruxelles

En collaboration avec la Ligue Bruxelloise Francophone pour la Santé Mentale, Point Culture, l’Autre « Lieu », le CréSam et la Vénerie, Centre Culturel de Boitsfort

CONTACT GENERAL

© L'Equipe asbl | | Intranet